8 juillet 2012

Les 10 excuses


Allez, on reprend un peu d'activité sur le blog après plus de deux mois d'absence avec une nouvelle liste de PBH.  Cette liste consiste à vous donner 10 raisons pour lesquelles j'ai tout laissé en plan niveau écriture. Certaines sont valables, d'autres complètement inventées (car à ce qu'il paraît quand on veut on peut - je devrais donc normalement trouver le temps d'alimenter mon petit espace virtuel). Saurez-vous les différencier? C'est ce qu'on va voir... Ready?

* J'ai emménagé dans un nouvel appartement parisien.
* S'approprier un espace, l'aménager et le décorer, bah ça prend du temps finalement. Et Valérie Damidot n'a même pas voulu venir me filer un coup de main. On ne peut plus compter sur personne de nos jours ma p'tite dame, que voulez-vous? Il faut bien se démerder.
* Je n'ai toujours pas souscrit à un abonnement Internet (forcément pour gérer un blog, ce n'est pas pratique).
* J'ai trouvé un boulot.
*Je recommence doucement mais sûrement à faire un peu de sport en sortant du travail. Autant vous dire qu'en rentrant chez moi j'ai plus envie de me saper comme l'as de pic et de me vautrer sur le canapé telle une baleine ayant mangé trop de plancton avarié plutôt que de faire travailler mes méninges. 
* Je me suis inscrite dans un cours de chant tyrolien. Nous préparons un spectacle pour l'été, en première partie de Johnny, et les répétitions me prennent beaucoup de temps et d'énergie!
* Je sors pas mal afin de rattraper le temps perdu. Durant ma brève vie girondine (5 mois je vous le rappelle), je n'ai pas fait grand chose et surtout je ne voyais plus mes amis.
* Je passe également beaucoup de temps à étudier des scénarii qui m'ont été envoyés. Je ne veux pas me tromper, il faut choisir le rôle qui me convient pour rebooster ma carrière. Bah oui, depuis ma dernière apparition dans un spot TV pour une célèbre marque de casseroles en fonte à l'âge de 6 ans, j'ai fait un break et je suis consciente que je manque à mon public.
* Je me suis remise un peu à lire après plusieurs mois sans toucher à cet objet si précieux qu'est le livre. Je me replonge tranquillement dans des décors lugubres où se passent des meurtres sordides avec des personnages complètement antipathiques. Il faut bien se détendre après le travail, non?!
* La véritable excuse, c'est que je me suis sentie submergée par tous ces changements assez rapides qui se sont produits dans ma petite existence et que, admettons-le, je suis une grosse flemmarde.

En espérant arriver à me secouer les puces et reprendre du service, je vous souhaite un très bon dimanche!

6 commentaires:

  1. PBH le retour ....quelle bonne nouvelle pour les fans ! je pense que ta seule excuse valable est la préparation du concert de chant tyrolien ....car je sais que çà prend beaucoup de temps ! Contente de retrouver tes billets et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Félicitations! Tu as trouvé LA véritable excuse. Merci pour ce commentaire ;)

      Supprimer
  2. ouai!! Je valide la 5eme et la 7eme excuse!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce qui concerne la 7ème excuse, tu n'y es pas complètement étrangère ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Oui! En espérant que je devienne un peu plus rigoureuse et régulière dans mes posts :)

      Supprimer